Prix Kiwanis

Le prix Kiwanis du district Switzerland-Liechtenstein est décerné une fois par année depuis 2012. Créé par la Fondation Switzerland-Liechtenstein, il a pour but d’honorer et de promouvoir l’initiative et l’engagement désintéressé. Sur proposition d’un ou plusieurs clubs Kiwanis, ce prix honore le travail bénévole et de longue durée d’une personnalité extérieure au Kiwanis. L’accent est mis sur l’engagement en faveur des enfants et des jeunes défavorisés. Le prix est doté de 10 000 francs suisses et est remis lors de la convention annuelle du district.

Selbsthilfe-Bewegung Sternentaler 2021

Sternentaler : Aider les gens à s'aider eux-mêmes « ne restez pas seuls lorsque les tempêtes de la vie vous atteignent» !

Mme Brigitte Trümpy-Birkeland, auteure et initiatrice du mouvement d'entraide "Sternenkinder" (enfants dans les étoiles) a reçu le prix Kiwanis 2021 lors de la convention de cette année à Zurich. La proposition est venue du KC Glaris. L’éloge a été tenue par Bernadette Epprecht, du KC Glaris.

Animée avec empathie par Sandra Studer, la lauréate Brigitte Trümpy a donné un aperçu touchant de l'histoire de Till et de ses expériences face au destin.

En tant que grand-mère, Brigitte Trümpy a fait l'expérience directe de ce que signifie accompagner la famille de sa fille avec deux enfants gravement malades : d'abord la petite fille, puis son grand frère Till, atteint d'une tumeur cérébrale agressive.  Pour la petite-fille, c’est la vie qui l’a emporté, pour Till, c’était la mort.

Elle a ensuite consigné avec sensibilité ses expériences dans le livre « Sternenkind - Wie Till seinen Himmel fand» (Enfant des étoiles - Comment Till a trouvé son paradis), du point de de vue de la grand-mère qu’elle était.

Ces expériences l'ont également motivée à prendre l'initiative de venir en aide aux autres.

En 2014, elle lance le projet Sternentalerwww.sternentaler.ch – en faveur des familles avec des enfants gravement malades, handicapés ou « dans les étoiles ». La devise du projet est : « ne restez pas seuls quand les tempêtes de la vie vous atteignent » !

Son objectif est d'encourager d'autres personnes à faire du bénévolat, de donner de l'espoir dans des situations désespérées et de soutenir les enfants gravement malades.

Le réseau Facebook « Sternentaler » compte plus de 16 000 utilisateurs, participants et donateurs. Les grands-parents d'enfants dans les étoiles peuvent échanger des informations dans le groupe fermé Facebook « Grands-parents entre ciel et terre ». C'est une aide supplémentaire pour l'auto-assistance.

 

Son mari Heiri Trümpy fournit également un grand soutien. Il a encadré la cérémonie de remise des prix avec sa propre chanson Sternentaler, a joué un interlude au cor des Alpes et a transmis musicalement ses remerciements très spéciaux au Kiwanis.

 

Le jury du prix Kiwanis est convaincu qu'avec Brigitte Trümpy, il a choisi une lauréate 2021 digne du prix Kiwanis.

Zuger helfen Zugern (mir luegäd füränand) 2020

Chaque année depuis 2012, sur proposition d'un ou plusieurs KC, une personne bénévole, non affiliée au Kiwanis, est honorée par le Kiwanis Suisse-Liechtenstein. En 2020, c’est Madame Rosa Kolm, proposée par les KC Zug-Ennetsee, Zug-Zugerland et Zug avec le projet « Les Zougois aident les Zougois », qui a reçu le PRIX KIWANIS lors de la Convention Kiwanis à Berne sous la devise "Mir luegäd füränand" (nous nous aidons les uns les autres).
Martin Pfister, conseiller d'Etat et directeur de la santé du canton de Zoug, lui a rendu hommage pour son grand engagement dans le bénévolat.
Rosa Kolm, une mère célibataire, avait un besoin urgent de pantalons pour ses trois garçons en pleine croissance. Elle trouva ce qu'elle cherchait, même gratuitement - elle n'aurait eu qu’à payer les frais de port de 15 francs. Mais elle n'avait pas cet argent. Et malheureusement, elle n'avait pas non plus l'argent nécessaire pour le voyage en train pour aller chercher ces pantalons. C'est donc pour son propre besoin qu'elle eut l'idée en 2013 de créer le groupe Facebook "Zuger helfen Zugern" (les Zougois aident les Zougois). Depuis, ce groupe compte plus de 24 000 membres et d'autres s'y joignent chaque jour.
L'objectif de Rosa Kolm est de fournir une aide charitable simple et sans complication, également appelée aide d'urgence, et de le faire gratuitement dans le sens du bénévolat. Elle est soutenue par une équipe de femmes aux vues similaires.
Rosa Kolm offre depuis longtemps plus qu'un pantalon gratuit. Toute personne en difficulté financière peut demander une aide immédiate sous forme de services, de transport, d'information ou d'aide matérielle via la plateforme Facebook. De cette façon, le besoin est satisfait rapidement et sans complications jusqu'à ce que les communautés et les agences spécialisées puissent aider. Les enfants, qui sont souvent particulièrement touchés par la pauvreté, en bénéficient tout particulièrement. La devise du Kiwanis "Servir les enfants du monde" pourrait également être celle de Rosa Kolm. Plus d'informations sur www.zugerhelfenzugern.ch 
Voici ce qui a incité le jury du prix Kiwanis à choisir Rosa Kolm comme lauréate du prix Kiwanis 2020 :

- Les actions de Rosa Kolm s'adressent aux personnes dans le besoin. Conformément à la devise du Kiwanis "Servir les enfants du monde", les enfants en bénéficient toujours aussi 
- Rosa Kolm est une personne modeste qui soutient ses semblables dans le besoin
- Le groupe Facebook a une grande portée et peut être reproduit ailleurs. Actuellement il est d’ailleurs déjà disponible dans les cantons de Lucerne, Obwald, Nidwald et Schwyz 
- Ce projet est durable parce qu'il est simple et facile à diffuser Le jury du prix Kiwanis a été convaincu et impressionné par Mme Rosa Kolm et son engagement honorifique. Il a été ravi de remettre le PRIX KIWANIS 2020 à cette personnalité à la Bärner Feschtabe à Berne.

Colibri (Einbinden-Fördern-Aktivieren-Start benachteiligter, behinderter Kinder) 2019

Dès 2012, sur recommandation d’un Club, le Prix Kiwanis est décerné à une personne méritante. En 2019 ce fut Daniel Ortolan, qui reçut le Prix Kiwanis, ce dernier ayant impressionné le KC Breitenbach avec son projet « Colibri ».

Daniel Ortolan fondateur en 2012 avec Fiorenza Bieri de l’association « Colibri », se consacre bénévolement aux loisirs des plus démunis afin qu’ils puissent participer à un projet à caractère multiple d’insertion dans des activités ludiques permettant ensuite une plus grande insertion sociale. Avec le projet « Commencer-intégrer-promouvoir-activer » des enfants socialement défavorisés ou bien handicapés reçoivent la même chance, que des enfants de milieux plus favorisés. Ces circonstances leur permettent, en se réalisant, de surmonter dès que possible leur déficit. C’est un apport considérable pour la société.

Ce qui incitait le jury du Prix Kiwanis à choisir Daniel Ortolan comme lauréat du prix :

  • Combattre la pauvreté croissante dans la région bâloise en offrant des possibilités à des enfants défavorisés
  • Intégration par exemple d’enfants handicapés ou avec le syndrome de Down ou souffrant d’une leucémie
  • Les enfants qui bénéficient des projets ont une ouverture plus grande sur un futur plus souriant et ont ainsi de meilleures possibilités d’insertion dans la société ; leur contribution à cette dernière n’en sera que meilleure s’ils peuvent déployer leurs compétences de manière optimale.
  • Les détails sur le projet de Colibri peuvent être trouvés sur leur site web www.colibri-foundation.ch

    Le jury du Prix Kiwanis a été très impressionné par l’engagement bénévole de Daniel Ortolan. Il est heureux d’avoir pu lui remettre le Prix Kiwanis 2019 doté de CHF 10'000.- dont 5'000.- sont financés par la Kiwanis Foundation Switzerland-Liechtenstein et 5'000 par le Kiwanis District Switzerland-Liechtenstein à la K-Convention à Bâle.

    Stars for Life (Engagement für krebsbetroffene Kinder) 2018

    C’est chaque année que sur recommandation d’un Club, le Prix Kiwanis est décerné à une personne méritante. Ce fut Tobias Lehmann qui reçut le Prix Kiwanis 2018, ce dernier ayant impressionné le KC Fribourg Sense-See avec son projet « Stars for Life ».

    Tobias Lehmann était gardien de la Mannschaft et sur la route d’une carrière glorieuse lorsqu’il fut diagnostiqué d’un cancer de la lymphe. Comme le dit souvent Tobias à ce jour « Le cancer a détruit ma confiance en moi-même » ; « je me bats souvent contre mes démons ». Il a toutefois décidé dans les pires moments de se consacrer aux autres. Encore pendant son traitement, il organisa sa première action d’aide : De pulls training pour les enfants commença le projet « Stars for Life ». En 2012 il fonda une association du même nom. Grâce à ses compétences passées de sportif il put gagner à sa cause des vedettes dont la légende du Hockey Slawa Byrow ou le musicien Florian Ast et en 5 années réussit à réunir 270'000.- pour les enfants atteints du cancer.

    Le jury du Prix Kiwanis a été très impressionné par l’engagement de Tobias Lehmann et par son combat. Il est heureux d’avoir pu lui remettre le Prix Kiwanis 2018 doté de 10'000.- dont 5'000.- sont financés par la Foundation.

    Hilfswerk BNF (Bäuerlicher Notstands Fond) 2017

    « Bäuerlicher Notstandsfonds» (BNF)

    Le Prix Kiwanis 2017, doté de 10'000 francs suisses, a été remis à Josef Dariz lors de la convention de Saint-Moritz. Le KC Bozen avait soumis la proposition au Jury du Prix Kiwanis.

    Josef Dariz est le fondateur et le mentor à titre volontaire du « Bäuerlicher Notstandsfonds » au Tyrol du Sud.
    Depuis 1990, ce fonds s’est engagé dans plus de 2'400 cas en faveur de familles en situation de détresse, l’ensemble des dons ayant été utilisé en l’occurrence à 100 pourcents.

    Très souvent, des enfants sont touchés dans de telles situations d’urgence. Le fonds apporte ici son aide pour la formation et formation continue, mais aussi pour des enfants souffrants de la pauvreté. Il est important pour cette organisation de bienfaisance que les enfants puissent décider eux-mêmes de leur existence. Cela est en nette opposition aux intervenants qui bloquent l’indépendance des enfants en décidant à leur place. Le but est de permettre aux enfants une bonne formation de haute valeur. Ils doivent aussi apprendre et comprendre qu’il est de leur propre responsabilité de saisir les chances qui s’offrent.

    C’est profondément ému que Josef Dariz a reçu le prix Kiwanis 2017.
    Le KC Bozen, qui a assisté à la remise du prix avec de nombreux membres, en a ensuite doublé le montant avec 10'000 euros. Emu aux larmes, Josef Dariz a accepté ce cadeau en remerciant et en promettant que chaque franc et chaque euro seraient engagés dans l’esprit du Prix Kiwanis.

    Ferien für Familien / Vacances familiales 2016

    Le Prix Kiwanis 2016 pour Collette Sierro Chavaz de Sierre

    Le Prix Kiwanis 2016, doté de 10'000 francs suisses, lui a été remis à lors de la Convention de Lucerne. Le club de Sion-Valais avait soumis la proposition au Jury du Prix Kiwanis.

    Mme Colette SIERRO-CHAVAZ est active auprès des services médico-sociaux et de la protection de l’enfant en Valais depuis 1994. Par son travail elle est confrontée à la réalité des familles les plus vulnérables de notre société.

    En 2009 Mme Sierro Chavaz a décidé de créer une petite structure pour offrir des vacances en familles à des personnes sans ressources, souvent monoparental.

    Elle organise les premières vacances en été 2010 avec l'aide d'étudiants bénévoles de la HETS (Haute Ecole de Travail Social à Sierre) où elle est enseignante. 2015 a été la 6ème année d’activité et le résultat est impressionnant : lors de 7 séjours organisés en 2015, 40 familles dont plus de 80 enfants de 4 mois à 18 ans ont pu vivre des moments inoubliables et riches en découvertes et émotions. L’organisation implique une quarantaine de bénévoles par année. Les activités sont uniquement financées par des dons privés.
    https://vacances-familiales-valais.ch

    Mme Sierro Chavaz est parvenue par son obstination et son engagement personnel bénévole à apporter un peu de bonheur et une meilleure stabilité psychologique à des enfants et des familles démunies.

    Skibob für Behinderte 2015

    Le prix Kiwanis 2015 de 10 000 francs suisses lui a été remis à l'occasion de la Convention Kiwanis à Weinfelden. Le jury du prix Kiwanis a choisi la proposition du KC Basel-Birseck.

    Josef Zemp, dit Söpp, est un agriculteur, voire un maître agriculteur - et un moniteur de ski en hiver. Mais pas une personne ordinaire.
    Le frère de Josef Zemp a été victime en 1976 d'un grave accident de moto à l'armée qui l’a rendu paraplégique. C'est ainsi que Söpp est entré en contact avec des paraplégiques et a suivi une formation de moniteur de ski. Par la suite il a commencé à s'occuper du mono et du dual skibob. À cette époque, les appareils étaient encore très peu sophisitiqués et difficiles à utiliser. En collaboration avec l'école de ski de Sörenberg, il a développé un monoskibob qui permet aux adultes, aux jeunes et aux enfants handicapés physiques de skier plus facilement en position assise et de profiter ainsi des sports d'hiver. Dès l'ouverture du Centre des paraplégiques de Nottwil, une coopération avec l'Association des paraplégiques a été établie.

    40 à 60 jours par saison d'hiver, il accomplit cette tâche extraordinaire avec une grande compétence sociale et une grande sensibilité. "Nous ne pouvons pas montrer aux personnes handicapées ce qu'elles peuvent apprendre, mais nous pouvons les aider à l'apprendre", dit-il. Une équipe de 12 moniteurs de ski s'engage en faveur du ski pour handicapés à Sörenberg. "On ne peut pas faire quelque chose comme ça sans une équipe", dit modestement Söpp.
    Actuellement, l'inventaire du monoskibob comprend environ 50 appareils, 4 bobs doubles, 12 bobs pour enfants, tous stationnés à Sörenberg.
    Le gagnant du prix s’engage avec ses 12 amis moniteurs de ski et investit son prix dans l'achat d'un nouveau monoskibob et dans l'amélioration des autres équipements sportifs.

    Lusthäuschen 2014

    Le prix Kiwanis 2014 est attribué à Monika Grossenbacher Romano de Soleure avec le Lusthäuschen. Depuis 20 ans, elle est bénévole pour construire des ponts et ouvrir des portes dans le quartier de Soleure Weststadt.
    La fête de quartier de la Weststadt est un exemple de son engagement. Elle a le don rare de pouvoir mettre en réseau, motiver et soutenir les enfants, les jeunes, les personnes parlant une langue étrangère, ainsi que les personnes âgées, les personnes handicapées et les parents isolés. Par son engagement multiforme, elle s'emploie à prévenir l'exclusion de certains groupes de personnes et à lutter contre la solitude des enfants et des personnes âgées.
    Le prix Kiwanis de 10 000 CHF est remis à Monika Grossenbacher Romano par le président du Conseil national / KF Ruedi Lustenberger à l'occasion de la Convention du Kiwanis de Zurich-Glattal. Le jury du prix Kiwanis a choisi la proposition du KC Wasseramt-Kriegstetten.

    Mutperlen für krebskranke Kinder 2013

    Avec son projet pionnier "Mutperlen" (perles de courage), www.mutperlen.ch, Iris Hörler a créé en Suisse un outil qui offre une main secourable aux enfants et aux parents en situation très difficile. Contrairement à d’autres, elle n'a pas juste attendu et regardé, non, elle a essayé et a simplement commencé. En devenant passionnément active, elle a pu mobiliser toute une série d'aides en faveur de son idée. 
    Madame Hörler, vous vous engagez en faveur des enfants atteints de cancer - un sujet qui nous touche au cœur. Après tout, l'enfance devrait être une période d'insouciance, où l’on rit, s’ébat et s’amuse. Malheureusement, certains enfants en sont privés. En Suisse, chaque année 250 enfants se voient diagnostiquer un cancer. Avec votre projet qui porte le nom significatif de "perles de courage", vous, Iris Hörler, vous donnez aux enfants et à leurs parents un peu d'encouragement pendant cette période difficile, ainsi que beaucoup de réconfort et de soutien. Ceci est une idée remarquable qui a un grand effet sur les petits patients. Les perles portent également chacune un nom original, presque humoristique : par exemple, il y a le Chemo-Kasper comme symbole de la chimiothérapie ou le Radio-Robby pour la radiothérapie. En collaboration avec l’association Cancer de l’Enfant en Suisse, Iris Hörler a développé le concept et, en février 2013, elle a déjà pu distribuer les premières perles à l'hôpital d'Aarau. Peu de temps après, l'hôpital de Berne et l'hôpital de Bâle se sont joints à eux. L'intérêt est grand. Saint-Gall et Lucerne prévoient également d'introduire les perles de courage dans un avenir proche. Pour l'avenir, nous souhaitons à Iris Hörler beaucoup de succès dans la poursuite de son projet. J'espère vraiment que, bientôt, tous les enfants atteints de cancer porteront un collier de courage autour du cou, le sourire aux lèvres.

    Mittagstisch für Schulkinder 2012

    Après la partie culinaire du dîner de l'amitié, le prix Kiwanis, doté de 10 000 francs suisses, est décerné pour la première fois. Il s'agit d'honorer l'engagement de personnes qui ont travaillé de manière désintéressée et discrète pendant de nombreuses années au service de la communauté. La première lauréate de ce prix est Käthi Fankhauser-Fahrni, Signau. L'ancien conseiller fédéral Adolf Ogi rend hommage à son travail. Dans l'Emmental, Käthi Fankhauser gère depuis vingt ans une table de midi pour les élèves du secondaire qui ne peuvent pas rentrer chez eux à l'heure du dîner en raison du long trajet jusqu'à l'école. Au prix coûtant, sur une base volontaire, engagée – comme un Kiwanien !